AFPU Diffusion
Paru
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

The Spanish Match. Le mariage manqué du prince de Galles et de l’infante d’Espagne (1623)

Cet ouvrage s’intéresse à ce qui aurait pu être l’événement majeur du XVIIe siècle à travers des textes inédits de l’époque, présentés en édition bilingue, introduits et traduits par des spécialistes, croisant la littérature (poésie et théâtre) et l’écriture politique (rapport d’ambassade, pamphlet).

Éditeur : Midi (Presses Universitaires du)
1ére édition
Collection : Interlangues
Thème : Histoire - géographie - archéologie
Sous la direction de : Nardone Jean-Luc
Auteur(s) : Nardone Jean-Luc
Langue : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, et Italien
4 illustration(s) N&B

Paru le 19/Nov/2020

Prix TTC : 26,00€
EAN : 9782810706891
ISBN : 978-2-8107-0689-1

Dimensions : 135x220 mm.
Nombre de pages : 370

CLIL : 3382 Europe

Au début du XVIIe siècle, le projet d’un mariage est conçu entre le second fils de Jacques Ier, Charles d’Angleterre (1600-1649), alors déjà prince de Galles, et la sœur de Philippe IV, Marie-Anne d’Autriche (1608-1646), infante d’Espagne. Malgré plusieurs mois de tractations secrètes jusque dans les couloirs du Vatican, et une longue visite du prince de Galles en Espagne en 1623, le mariage n’a finalement pas lieu. Cet ouvrage s’intéresse à ce qui aurait pu être l’événement majeur du XVIIe siècle à travers des textes inédits de l’époque, présentés en édition bilingue, introduits et traduits par des spécialistes, croisant la littérature (poésie et théâtre) et l’écriture politique (rapport d’ambassade, pamphlet).

Au début du XVIIe siècle, tandis qu’en Espagne, la jeunesse de Philippe IV conduit au gouvernement du comte-duc Olivares (1621-1643), en Angleterre, la politique du roi semble être décidée par George Villiers, premier duc de Buckingham. L’Espagne et l’Angleterre traversent ainsi l’une et l’autre une période où le vrai pouvoir n’est plus aux mains des monarques mais de leurs conseillers et c’est dans ce contexte chaotique et difficile qu’est conçu le projet d’un mariage entre le second fils de Jacques Ier, Charles d’Angleterre (1600-1649), alors déjà prince de Galles, et la sœur de Philippe IV, Marie-Anne d’Autriche (1608-1646), infante d’Espagne. Or, malgré plusieurs mois de tractations secrètes jusque dans les couloirs du Vatican, et une visite du prince de Galles en Espagne de mars à août 1623, le mariage n’a finalement pas lieu.

Les documents proposés ici, pour certains inédits et jamais traduits en français, attestent que l’histoire du mariage manqué entre Charles et Marie-Anne ne fut pas qu’une péripétie : long voyage du prince héritier et d’un Buckingham au faîte de sa gloire, tentative historique d’alliance entre protestants et catholiques, réceptions somptueuses en l’honneur des Anglais à Madrid et échanges époustouflants de présents entre les deux puissances : toute l’Europe est alors suspendue à ce qui aurait pu être le mariage du siècle.