AFPU Diffusion
À paraître
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Moyen Âge en séries

Merlin, Chasseurs de dragons, Kaamelott, Game of Thrones, ce numéro de Médiévales montre comment les séries réinventent par l’image et le son, un Moyen Âge immédiatement reconnu comme tel par les téléspectateurs.

Éditeur : Vincennes (Presses Universitaires de)
1ére édition
Revue : Médiévales - N° 78/2020
Thème : Histoire - géographie - archéologie
Sous la direction de : Gautier Alban, Vissière Laurent
Langue : Français

Sortie prévue le 20/Août/2020

Prix TTC : 20,00€
EAN : 9782379240935
ISBN : 978-2-37924-093-5

Dimensions : 160x240 mm.
Nombre de pages : 224

CLIL : 3386 Moyen Age

Ce numéro de la revue Médiévales aborde la présence du Moyen Âge dans les séries télévisées à travers neuf panoramas thématiques ou études de cas. Les contributions portent autant sur des séries à visée historique prétendant restituer le Moyen Âge réel ou inspiré d’œuvres littéraires médiévales que sur des séries de fantasy dont l’univers est perçu comme moyenâgeux.

Ce numéro de la revue Médiévales aborde la présence du Moyen Âge dans les séries télévisées à travers neuf panoramas thématiques ou études de cas. Les contributions se fondent sur l’étude de séries à visée historique qui ont parfois la prétention de restituer un Moyen Âge réel (Thierry la Fronde, Vikings, The Last Kingdom, Knightfall, Marco Polo, ʿUmar ibn al-Khaṭṭāb, The Bastard Executioner, etc.), de séries inspirées d’œuvres ou de motifs littéraires médiévaux (Merlin, Chasseurs de dragons, Kaamelott, etc.), mais aussi de séries de fantasy dont l’univers est perçu par leurs concepteurs et par le public comme moyenâgeux, ou du moins relié à une forme de Moyen Âge (Game of Thrones, Xena : Warrior Princess, etc.). Les auteurs montrent ainsi comment, par l’usage de signes et de thèmes récurrents (violence, dragons, châteaux, guerriers, cartes, etc.) les séries réinventent par l’image et le son un Moyen Âge immédiatement reconnu comme tel par les téléspectateurs. Ce dossier est complété par un Point de vue consacré au « médiévalisme » et par deux études consacrées à la prosopographie.