AFPU Diffusion
Paru
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

La pureté en question

Exaltation et dévoiement d’un idéal entre juifs et chrétiens (Couronne d’Aragon 1391-1492)

Une synthèse sur le dévoiement de l’idéal de pureté partagé par christianisme et judaïsme dans un contexte de tension entre majoritaires et minoritaires dans l’Aragon médiéval.

Éditeur : Casa de Velazquez (Éditions de la)
1ére édition
Collection : Bibliothèque de la Casa de Velázquez
Thème : Histoire - géographie - archéologie
Auteur(s) : Soussen Claire
Langue : Français

Paru le 25/Juin/2020

Prix TTC : 28,00€
EAN : 978849096248
ISBN : 978-84-9096-248-0

Dimensions : 170x240 mm.
Nombre de pages : 380

CLIL : 3386 Moyen Age

En utilisant l’analyse conceptuelle sur la pureté, cet ouvrage étudie les relations entre juifs et chrétiens dans les couronnes hispaniques de Castille et d’Aragon tout au long du XVe siècle, pour saisir la signification de l’appartenance au judaïsme dans ces sociétés. Les sources normatives et la documentation de la pratique qui traitent de l’alimentation et des relations sexuelles fournissent un cadre privilégié où s’expriment les tensions intercommunautaires amenant à des violences antijuives.

« La pureté en question » examine les fondements historiques et scripturaires de l’idéal de pureté partagé par les juifs et les chrétiens à la fin du Moyen Âge en péninsule Ibérique. Le croisement des sources théoriques et des documents de la pratique, des sources latines, hébraïques et vernaculaires met en évidence la façon dont ce thème majeur de la littérature biblique et talmudique s’est perpétué à travers les siècles et a eu des incidences nombreuses sur la vie quotidienne des hommes au XVe s. La réflexion débouche sur des questions centrales pour l’histoire de la minorité juive en péninsule Ibérique : le passage de l’antijudaïsme à l’antisémitisme, l’apparition du concept de race, la prépondérance du sang dans l’assignation à une identité, le poids de l’accusation de crime rituel, l’incrimination des non chrétiens dans une société Ibérique de plus en plus exclusive, la discrimination et la ségrégation pour s’en protéger jusqu’à l’expulsion.