AFPU Diffusion
Paru
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Fulvio Tomizza, de l’exode à l’exil

Cet ouvrage propose un parcours à travers la quasi-totalité de l’œuvre abondante de l’écrivain italien Fulvio Tomizza (1935-1999) qui confronte le lecteur au drame historique de l’exode des italo-istriens à la fin de la deuxième guerre mondiale.

Éditeur : Provence (Presses Universitaires de)
1ére édition
Collection : Textuelles
Thème : Lettres - linguistique
Auteur(s) : Locatelli Alessandra
Langue : Français
9 illustration(s) couleur

Paru le 21/Jan/2021

Prix TTC : 18,00€
EAN : 9791032002919
ISBN : 979-10-320-0291-9

Dimensions : 160x240 mm.
Nombre de pages : 198

CLIL : 4027 Etudes littéraires générales et thématiques

L’œuvre abondante de l’écrivain italien Fulvio Tomizza (1935-1999), échappant à tout manichéisme, confronte le lecteur au drame historique de l’exode des italo-istriens à la fin de la deuxième guerre mondiale, avec un point de vue original et empathique venant de son identité hybride italo-slave. Dans son volet d’inspiration autobiographique, l’univers fictionnel de l’écrivain présente une fine analyse psychologique du déracinement de l’exilé en quête d’une nouvelle identité, aux prises avec une douleur psychique intense et pathologique que l’auteur décrit avec participation et grande lucidité. Les romans historico-documentaires, enfin, élargissent à un temps et à un espace plus vastes la quête identitaire et la passion pour la vérité qui animent l’œuvre entière de l’auteur.

Fulvio Tomizza, écrivain italo-istrien, a incarné par sa vie et son œuvre les drames méconnus de la frontière orientale de l’Italie. Son œuvre abondante, d’inspiration autobiographique et parfois autofictionnelle, est enracinée dans un espace géographique comprenant d’un côté son Istrie natale, carrefour adriatique plurilingue des cultures slaves, romanes et germaniques, et de l’autre Trieste, sa ville d’adoption. Cet ouvrage propose un parcours à travers la quasi-totalité de l’œuvre tomizzienne qui s’organise autour d’une production variée à dominante testimoniale, introspective ou historiographique. L’œuvre testimoniale constitue un témoignage fictionnel original de ce que fut l’exode des Istro-italiens, fuyant la Yougoslavie staliniste de Tito dans l’après-guerre, et constitue une référence indispensable pour appréhender du point de vue littéraire la complexité des événements d’un passé douloureux et encore objet de débats virulents en Italie. Tomizza explore également avec acuité et finesse la dimension individuelle de l’exil à travers les désillusions qu’elle engendre, les difficultés d’intégration, les incessants questionnements identitaires auxquels sont confrontés ses alter ego fictionnels. Ces romans et récits constituent le côté « triestin » et moins exploré de l’œuvre de l’auteur, tout comme ses romans historico-documentaires qui élargissent à un temps et à un espace plus vastes la quête identitaire et la passion pour la vérité qui animent toute son écriture.