AFPU Diffusion
À paraître
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Dire les maux

Éthiques de l’annonce diagnostique en neurologie

Comment annoncer la maladie, a fortiori lorsqu’elle est grave, lorsque l’on est médecin ? Pourquoi, dans la majorité des histoires personnelles ou familiales, cela ne s’est pas bien passé, voire très mal passé ?

Éditeur : Sorbonne (Université Presses)
1ére édition
Collection : Les essais de la Sorbonne
Thème : Sciences - mathématiques
Sous la direction de : Le Forestier Nadine
Langue : Français

Sortie prévue le 28/Jan/2021

Prix TTC : 9,90€
EAN : 9791023106657
ISBN : 979-10-231-0665-7

Dimensions : 120x180 mm.
Nombre de pages : 240

CLIL : 4161 Éthique médicale

Comment annoncer la maladie, a fortiori lorsqu’elle est grave, lorsque l’on est médecin ? Pourquoi, dans la majorité des histoires personnelles ou familiales, cela ne s’est pas bien passé, voire très mal passé ? Parkinson, Alzheimer, … On estime en Europe qu’une personne sur quatre développera, un jour ou l’autre, une maladie neurologique. Par quelques exemples emblématiques, neuf auteurs, professionnels de santé, ont choisi, avec sensibilité et humilité, de partager leurs expériences et cheminements pour tenter d’élucider les méandres de cet instant relationnel dysharmonique.

Comment annoncer la maladie, a fortiori lorsqu’elle est grave, lorsque l’on est médecin ? Pourquoi, dans la majorité des histoires personnelles ou familiales, cela ne s’est pas bien passé, voire très mal passé ? Parkinson, Alzheimer, … On estime en Europe qu’une personne sur quatre développera, un jour ou l’autre, une maladie neurologique. Par quelques exemples emblématiques, neuf auteurs, professionnels de santé, ont choisi, avec sensibilité et humilité, de partager leurs expériences et cheminements pour tenter d’élucider les méandres de cet instant relationnel dysharmonique.

La relation de soin est encore escamotée lorsqu’il s’agit de faire-savoir la vérité de la maladie, alors que depuis une dizaine d’années, l’éthique de la prise de parole, notamment lors de l’annonce diagnostique, est enseignée dans les facultés de médecine et au cours de nombreuses formations professionnelles post-universitaires. Pourquoi tant d’incompréhension dans la relation de soin à ce moment précis de la mise en mots d’une expertise médicale sur la réalité d’une vulnérabilité ?