AFPU Diffusion
À paraître
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Genre, sexualités et démocratie : l’avènement du public et du privé en contexte post-dictatorial

Un examen critique des démocraties actuelles dans le terrain des sexualités dissidentes.

Éditeur : Casa de Velazquez (Éditions de la)
1ére édition
Collection : Mélanges de la Casa de Velázquez
Thème : Histoire - géographie - archéologie
Auteur(s) : Chamouleau Brice
Langue : Espagnol, Français, et Portugais
3 illustration(s) N&B

Sortie prévue le 20/Août/2020

Prix TTC : 32,00€
EAN : 9788490963104
ISBN : 978-84-9096-310-4

Dimensions : 170x240 mm.
Nombre de pages : 336

CLIL : 3394 Histoire post-moderne (depuis 1989)

À partir de contextes post-dictatoriaux occidentaux du dernier quart du XXe siècle, ce dossier remet en question le succès des régimes démocratiques en matière de libération sexuelle et d’accès des subjectivités sexuelles minoritaires à un espace public démocratique, en en analysant les limites, dont les raisons sont à la fois politiques (« continuités morales » avec les contextes dictatoriaux) et économiques (nouvelles conditions de l’organisation des sphères publique et privée au sein du capitalisme tardif).

Les transitions démocratiques depuis les années 1970 sont a priori considérées comme des moments opportuns pour les luttes féministes, homosexuelles et queer : l’ouverture démocratique défait les ordres dictatoriaux, fait place à de nouveaux ordres politiques respectueux des libertés individuelles au fondement des politiques de reconnaissance. Cette interprétation régit la connaissance des rapports entre sexualités et « démocratie ». Ce dossier explore à nouveaux frais ces rapports et fait émerger, à partir de contextes post-dictatoriaux occidentaux du dernier quart du XXe siècle, d’autres agencements héritiers des dictatures. Inscrite dans des rapports genrés, ethniques et de classe, l’analyse de l’invention de la place des sexualités dans ces démocraties post-dictatoriales est ici imbriquée dans celle de la production des communs et de la délimitation des espaces publics dominants.