AFPU Diffusion
À l'office
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Controverses sur les Lumières 2

Face aux enjeux de la politique contemporaine, certains choisissent de défendre l’héritage des Lumières comme socle de valeurs essentielles pour le genre humain. D’autres, à l’inverse de cette perspective conservatrice rejettent cet héritage.

Éditeur : Bordeaux (Presses Universitaires de)
1ére édition
Revue : Lumières - N° 34/2019
Thème : Sciences humaines et sociales
Sous la direction de : Crétois Pierre, Faye Emmanuel, Miqueu Christophe, Rosa Stéphanie, Salün Franck
Langue : Français

Paru le 24/Sep/2020

Prix TTC : 23,00€
EAN : 9791030005738
ISBN : 979-10-300-0573-8

Dimensions : 160x240 mm.
Nombre de pages : 200

CLIL : 3284 Histoire des idées politiques

À la suite du précédent, ce numéro 34 contient le second dossier de contributions sur les controverses à propos des Lumières (1945-2019). C’est un dossier qui explore les racines mêmes des attaques philosophiques contre le projet des Lumières.
C’est un ouvrage qui montre l’héritage des idées des Lumières jusqu’à nos jours et a donc un enjeu important dans nos débats contemporains sur la modernité culturelle, intellectuelle politique et sociale. Il fait un bilan critique de ce qu’ont pu apporter les Lumières.

Brandies comme un étendard ou accusées d’être la cause de
tous les maux, les Lumières exacerbent les passions. Pour
beaucoup synonymes d’émancipation, de combat pour la
démocratie et les droits de l’Homme, elles se trouvent en
même temps, depuis leur émergence, sous le feu de critiques
nourries. La période contemporaine ne fait pas exception à
la règle. Les termes du débat et les interprétations semblent
même aujourd’hui tellement embrouillés que les Lumières
en arrivent à être régulièrement considérées comme
étant en contradiction avec leurs principes supposés.
Elles seraient impérialistes, oppressives, colonialistes. La
question du droit d’inventaire, qui émerge dès 1789 avec
l’éclatement de la Révolution française, se pose avec une
acuité nouvelle. Il s’agit du deuxième volume consacré aux
controverses sur les Lumières.