AFPU Diffusion
Paru
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Mélanges de l’Institut dominicain d’études orientales N°35

Les interactions entre šī'ites imāmites et chrétiens

Ce volume est constitué d’un dossier rassemblant la plupart des communications tenues lors du colloque d’avril 2018 à l’ICP (Institut Catholique de Paris) sur les interactions entre imamites et chrétiens.

Éditeur : IFAO (Institut Français d’Archéologie Orientale)
1ére édition
Revue : MIDÉO - N° 35/2020
Thème : Histoire - géographie - archéologie
Sous la direction de : Pisani Emmanuel, Halft Dennis
Langue : Anglais, Arabe, Français, et Persan

Paru le 29/Oct/2020

Prix TTC : 45,00€
EAN : 9782724707755
ISBN : 978-2-72470-775-5

Dimensions : 160x240 mm.
Nombre de pages : 408

CLIL : 3351 Islam

Ce volume 35 est constitué d’un dossier rassemblant la plupart des communications tenues lors du colloque d’avril 2018 à l’Institut catholique de Paris sur les interactions entre imāmites et chrétiens. À partir de l’hypothèse que l’histoire, la théologie, la littérature témoignent de la dimension interculturelle des rencontres et des relations, les auteurs montrent comment les identités de chacun se sont façonnées et construites. L’histoire de missionnaires, les récits de voyages, les lettres diplomatiques d’écrivains ou de polémistes permettent en effet de mettre en lumière la réalité de ces échanges et les transferts linguistiques, culturels, théologiques, au-delà d’une vision dogmatique, hégémonique et fermée de l’énoncé théologique.

Ce volume est constitué d’un dossier rassemblant la plupart des communications tenues lors du colloque d’avril 2018 à l’ICP sur les interactions entre imamites et chrétiens. À partir de l’hypothèse que l’histoire, la théologie, la littérature témoignent de la dimension interculturelle des rencontres et des relations, les auteurs du dossier montrent comment les identités de chacun se sont façonnées et construites. L’histoire de missionnaires, les récits de voyages, les lettres diplomatiques d’écrivains ou de polémistes, etc. permettent en effet de mettre en lumière la réalité de ces échanges et les transferts linguistiques, culturels, théologiques, au-delà d’une vision dogmatique, hégémonique et fermée de l’énoncé théologique.