AFPU Diffusion
Paru
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

L’occupation humaine dans le delta du Nil aux Ve et IVe millénaires

Éditeur : IFAO (Institut Français d’Archéologie Orientale)
1ére édition
Collection : BiEtud, 174
Thème : Histoire - géographie - archéologie
Auteur(s) : Tristant Yann
Langue : Français

Paru le 13/Août/2020

Prix TTC : 65,00€
EAN : 9782724707427
ISBN : 978-2-72470-742-7

Dimensions : 200x275 mm.
Nombre de pages : 360

CLIL : 3385 Antiquité

Le delta du Nil est à la fois le produit d’une histoire longue, celle de sa géologie, et d’une histoire plus courte, celle qui, des premières communautés agricoles jusqu’à nos jours, a vu l’homme aménager et façonner le paysage. Dans un environnement aussi mobile, l’occupation humaine à l’époque pré- et protodynastique (les Ve et IVe millénaires) est ici envisagée dans le contexte des phénomènes naturels qui ont permis l’anthropisation du milieu, mais aussi, inversement, gommé toute trace de cette implantation au fil des siècles. Les zones habitables sont très rares dans le delta égyptien. En s’appuyant sur une étude de cas effectuée dans la région de Samara, plus particulièrement sur le site archéologique de Kôm el-Khilgan, on peut proposer une analyse détaillée d’un site de gezira – le type d’établissement le plus courant dans la région. À partir d’une application géo-archéologique combinant les méthodes de l’archéologie et de la géomorphologie, ce travail vise à resituer la localité dans son environnement naturel et son contexte archéologique, puis à élaborer un modèle de l’occupation humaine du territoire. On peut dès lors envisager, à une autre échelle – celle de la région, puis du delta dans son ensemble –, une analyse spatiale des sites, en considérant les problèmes liés à l’approvisionnement en matières premières, leur intégration dans des réseaux hiérarchiques, ainsi que la place qu’ils ont occupée dans les échanges avec les régions périphériques et le premier commerce égyptien

Non disponible