AFPU Diffusion
À paraître
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Crier famine

Imaginaire et poétique de la faim dans la poésie et le théâtre grecs archaïques et classiques

Faim et famine, qui constituaient une menace quotidienne pour les Grecs, sont un thème important mais négligé de leur littérature. Cet ouvrage analyse pour la première fois leur imaginaire tel qu’il est véhiculé et construit dans les grandes œuvres poétiques.

Éditeur : Sorbonne (Université Presses)
1ére édition
Collection : Hellenica
Thème : Lettres - linguistique
Auteur(s) : Poivre Amandine
Langue : Français

Sortie prévue le 01/Oct/2020

Prix TTC : 29,00€
EAN : 9791023106640
ISBN : 979-10-231-0664-0

Dimensions : 160x240 mm.

CLIL : 4031 Étude de littérature grecque

La faim et la famine, qui constituaient une menace quotidienne pour les Grecs, sont un thème important mais négligé de leur littérature. Cet ouvrage analyse pour la première fois leur imaginaire tel qu’il est véhiculé et construit dans les grandes œuvres poétiques de l’époque archaïque et classique. Cet imaginaire participe à la définition du rapport de l’homme à sa condition et à son corps, aux dieux, à autrui. La faim est aussi employée métaphoriquement dans d’autres domaines, la politique et même la création poétique.

La faim et la famine constituaient une menace quotidienne pour les Grecs. Cet ouvrage analyse l’imaginaire de la faim qui est véhiculé et construit dans les grandes œuvres poétiques de la littérature grecque archaïque et classique : la poésie épique d’Homère et Hésiode, la poésie mélique, la tragédie, la comédie. La gastèr (le ventre) qui crie famine y dessine les rapports de l’homme à sa condition humaine et à son corps, aux dieux, à autrui, que ce soit au niveau de la société ou à celui de la famille. Le livre propose notamment une relecture très neuve de l’Odyssée et des textes hésiodiques. La faim et la famine, dont le vocabulaire est soigneusement étudié, interviennent aussi métaphoriquement dans d’autres domaines, la politique et même la création poétique. Chaque genre fait jouer le discours de la faim par rapport à ses conventions propres et va parfois jusqu’à l’utiliser pour ses propres enjeux poétiques. À l’intérieur d’un genre donné, le thème de la faim permet aussi de confronter les écritures des différents auteurs et éclaire leurs spécificités. Le livre croise donc les perspectives anthropologiques, historiques et proprement littéraires, pour faire comprendre en quel sens les Grecs criaient famine.