AFPU Diffusion
À l'office
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Ports and Fortifications in the Muslim World

Coastal Military Architecture from the Arab Conquest to the Ottoman Period

L’étude de l’architecture militaire en milieu littoral permet de mieux comprendre la relation entre les musulmans et la mer sur la longue durée depuis la conquête arabe jusqu’à l’Empire.

Éditeur : IFAO (Institut Français d’Archéologie Orientale)
1ére édition
Collection : FIFAO
Thème : Histoire - géographie - archéologie
Sous la direction de : Pradines Stéphane
Langue : Anglais et Français
63 illustration(s) N&B
32 illustration(s) couleur

Paru le 03/Déc/2020

Prix TTC : 45,00€
EAN : 9782724707656
ISBN : 978-2-72470-765-6

Dimensions : 240x320 mm.
Nombre de pages : 252

CLIL : 3378 Histoire générale et thématique

Cet ouvrage étudie la relation entre le port, la ville et leur système défensif dans l’espace du monde musulman de la conquête arabe jusqu’à l’Empire ottoman. Il réunit neuf contributions, qui analysent les configurations originales de l’évolution des villes portuaires et de la militarisation des ports, dans des environnements économiques, politiques et sociaux singuliers attestés par des sources écrites et archéologiques.

 

 

 

 

Le port occupe une place importante dans l’imaginaire musulman. D’un point de vue économique, les ports sont des maillons essentiels des circuits commerciaux et constituent des sources de profits conséquents. Socialement, les ports sont des lieux de voyage, de pèlerinages et d’échanges entre civilisations. Politiquement les ports sont des lieux stratégiques, frontières et points de conquête entre la mer et la terre. Les fortifications portuaires sont un symbole de prestige d’une cité, la muraille affirmant la richesse des habitants et la citadelle la puissance des dirigeants. La compréhension de la militarisation d’un port implique de distinguer ce qui relève de la volonté d’assurer la défense d’un territoire et ce qui tient à l’ambition d’exercer un contrôle sur les biens et les hommes. Les fortifications jouent un rôle actif dans la régulation et le contrôle de l’économie avec des murailles et des portes permettant aux douanes de taxer les produits échangés. L’étude de l’architecture militaire en milieu littoral permet de mieux comprendre la relation entre les musulmans et la mer sur la longue durée depuis la conquête arabe jusqu’à l’Empire ottoman, et de la mer Méditerranée jusqu’à l’océan Indien.

Ports have been extremely important locations in Muslim tradition since the time of the Prophet. Islam was spread through trading networks such as the overland Silk Road and the maritime Spice Route, and also by pilgrimage that combined travel by land with sea voyages.  The coast is a contact zone between land and sea. A distinct coastal culture develops in ports, since they are stops on travel routes and centers of contact and exchange between civilizations. Fortifications were built at ports to protect trade as well as safeguard the traders and the merchandise.  These fortifications played an active role in the economy, both as fortified gateways serving as customs houses and as city walls enclosing cargo depots.

The walls and citadels of coastal cities were major symbol of prestige and wealth. Politically, ports are strategic points subject to conquest.  The study of coastal military architecture helps us to understand the Muslim expansion beyond Mare Nostrum (the Mediterranean Sea) to the Indian Ocean during the many centuries from the Arab conquest to the Ottoman period.