AFPU Diffusion
Paru
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Chanson française & musique contemporaine

Ce livre propose une approche esthétique, sociale et psychologique des interférences entre musique contemporaine et répertoire populaire de langue française.

Éditeur : Provence (Presses Universitaires de)
1ére édition
Collection : Chants Sons
Thème : Arts - esthétique
Auteur(s) : Kippelen Étienne
Langue : Français
24 illustration(s) N&B

Paru le 04/Juin/2020

Prix TTC : 19,00€
EAN : 9791032002636
ISBN : 979-10-320-0263-6

Dimensions : 180x180 mm.
Nombre de pages : 190

CLIL : 3687 Musique

L’ouvrage étudie un univers sonore au croisement de deux genres qui ont longtemps évolué dans l’ignorance l’un de l’autre, la chanson française et la musique contemporaine. Cela n’est plus de mise aujourd’hui, tandis que les intrusions de chanteurs des années 1970 comme Colette Magny au sein de la musique savante renvoient à la curiosité réciproque de Luciano Berio, György Ligeti puis de Gérard Pesson et Pascal Dusapin pour les chansons de leur temps. Une solide étude stylistique, centrée autour de la mélodie comme connivence entre les genres, préfigure une approche esthétique, sociale et psychologique des interférences entre musique contemporaine et chanson de langue française.

De l’émotion du chant sont nées diverses formes vocales en Occident, au sein desquelles le XXe siècle a souvent distingué les genres lyriques de ceux apparentés à la chanson. S’arrêtant avec gourmandise sur les répertoires transverses, à mi-chemin entre la chanson française et la musique contemporaine, l’ouvrage avise un univers sonore rarement (sinon jamais) étudié, où ces deux genres, ragaillardis par leur puissance identité, ont longtemps évolué dans l’ignorance l’un de l’autre. Cela n’est plus de mise aujourd’hui, tandis que les intrusions de certains chanteurs des années 1970 comme Colette Magny, Gérard Manset et Catherine Ribeiro au sein de la musique savante renvoient à la curiosité réciproque de Luciano Berio, György Ligeti puis de Gérard Pesson, Pascal Dusapin et Régis Campo pour les chansons de leur temps, transfigurées au creuset de leur propre écriture. L’étude stylistique, centrée autour de la mélodie comme connivence entre les genres, préfigure une approche esthétique, sociale et psychologique des interférences multiples et méconnues entre musique contemporaine et chanson de langue française.